Formulaire de recherche

Accueil > Santé mentale et travail > Facteurs de protection > Conciliation vie personnelle-travail

Conciliation vie personnelle-travail

 

La conciliation vie personnelle - travail c’est :

■    mettre en place des conditions pour réduire les conflits entre le travail et la vie personnelle.
■    sentir un équilibre des différentes sphères de sa vie

En 2003, Charles-Henri Amherdt, psychologue et professeur à l’Université de Sherbrooke, rapporte que 60% des travailleurs et des travailleuses québécoisES évoquent une difficulté à concilier les exigences de leur travail avec celles de leur famille.

La conciliation vie personnelle - travail consiste en un ensemble organisé d’actions qui facilitent l’articulation entre vos responsabilités personnelles, familiales et sociales et vos responsabilités professionnelles et de formation.  Lorsqu’elle est réussie, la conciliation vie personnelle - travail vous permet donc de sentir une certaine harmonie entre votre vie personnelle (soins aux proches, soins personnels, relations sociales, études, loisirs, sports, engagements communautaires, sorties, vacances, gestion des finances, devoirs juridiques) et les obligations liées à votre emploi.

Pour en savoir plus...

 

La conciliation vie personnelle - travail, facteur de protection et développement

L’application et l’utilisation de mesures facilitant la conciliation vie personnelle-travail améliore la santé physique et l’état mental.
Ce bien-être s’étend également aux personnes qui vous entourent.

Une culture favorable à la conciliation vie personnelle - travail favorise :
■    Un mieux être physique et mental
       Vous êtes moins fatiguéE et moins stresséE, plus en confiance et plus en accord avec vous-même
■    La satisfaction au travail
       Vous êtes plus satisfaitE de votre emploi
■    Le sentiment d’appartenance à l’organisation
       Vous ressentez que votre organisation se soucie de vous, et de ce fait vous avez le sentiment de faire partie d’une structure à l’écoute de vos besoins
■    La réduction des tensions entre le travail et la famille

C’est pour cette raison qu’il faut légiférer et encourager vos employeurs à mettre en place les mesures nécessaires pour permettre cette conciliation.

Pour en savoir plus...

 

Le manque de conciliation vie personnelle - travail, facteur de risque

Les chercheurs Linda Duxberry, Chris Higgins et Karen Jonhson (1999) ont estimé dans une étude, qu’au Canada, plus de 425 millions de dollars sont dépensés chaque année en consultations chez le médecin pour cause de conflits entre les obligations familiales et professionnelles.  C’est dire que le manque de conciliation vie personnelle - travail a des impacts négatifs sur votre santé mentale et physique!
Le manque de conciliation :
■    accroît les pressions liées à la performance au travail.  Dans ce contexte vos contraintes de temps, vos inquiétudes et vos culpabilités  peuvent se voir exacerbées.
■    peuvent rendre difficile les relations conjugales, familiales et amicales
■    peut avoir un impact négatif pour l’organisation en causant un manque de concentration ches les employéEs, des absences et des retards
On peut noter que plusieurs études montrent que la réorganisation du travail est l’une des options les moins privilégiées lorsque les employeurs considèrent offrir des mesures de conciliation vie personnelle - travail et que cela est même perçu comme étant un obstacle majeur à la conciliation.

Pour en savoir plus...

 

Pour l’organisation

Certaines mesures  permettent la conciliation vie personnelle-travail, telles que :

■    L’aménagement du temps de travail et la mise en place d’horaires variables
■    L’aide d’urgence
■    Les régimes de travail souple
■    La possibilité d’effectuer du télétravail
■    Les services d’information et de références
■    le programme d’aide aux employéEs

Elles ont un effet positif sur :
■    la satisfaction au travail
■    le taux d’absentéisme et vos retards
■    le stress
■    l’engagement et le rendement

Pour en savoir plus...

 

Les formes de conciliation vie personnelle - travail

On peut distinguer trois formes de conciliation vie personnelle - travail, selon le type de conflit qui s’installe entre votre vie personnelle et votre travail.

1-La conciliation entre le temps accordé à la vie personnelle et celui accordé au travail
Le conflit entre le temps accordé au travail et celui accordé à la vie personnelle est certainement celui qui nous touche le plus.
Vous pouvez rencontrer ce genre de conflit, si par exemple vous exercez une profession dans laquelle vous faites beaucoup d’heures supplémentaires, ou si vous devez ramener du travail chez vous – alors même que vous n’êtes pas en télétravail –, ou lorsque vous arrivez chez vous tellement fatiguéE que vous ne pouvez rien faire d’autre.
À ce niveau, la conciliation consiste à ne pas se laisser submerger par les exigences de temps que nécessite l’une ou l’autre des activités.


2-La conciliation des tensions entre la vie personnelle et le travail
Le conflit de tension naît d’une contraction entre votre vie personnelle et votre travail.
Vous pouvez rencontrer ce genre de contradiction lorsque, notamment vous exercez un métier ou une activité professionnelle qui ne correspond pas à votre mode de vie, ou est contraire à vos principes ou à d’autres activités que vous avez dans votre vie personnelle.
À ce niveau, la conciliation consiste à trouver un juste milieu entre les activités que vous avez dans votre vie personnelle et celle que vous avez au travail.

3-La conciliation des comportements dans la vie personnelle et ceux au travail
Le conflit des comportements a lieu quand votre comportement dans votre vie personnelle est incompatible avec votre comportement au travail.
Vous pouvez rencontrer ce genre de conflit, si par exemple vous vivez des conflits dans votre vie personnelle et que vous les laisser empiéter sur votre travail; par exemple, vous divorcez et votre comportement affecte votre travail. Vice versa, vous pouvez être stresséE à cause de votre travail et cela peut vous amener à être agressif ou agressive dans votre vie personnelle ou tout simplement de mauvaise humeur. Si vous vivez en famille, cela peut rendre le climat très négatif
À ce niveau, la conciliation consiste à trouver des ajustements qui vous permettront de bien séparer les deux situations. 

Pour en savoir plus...

 

La conciliation vie personnelle - travail et le contexte social

■ Certains changements structurels (globalisation, libéralisme, crises économiques, tertiarisation) influent les façons de concevoir le travail. 
■ Malheureusement, la conciliation est encore perçue comme un problème individuel ou une question féminine et cette situation s’additionne à la précarité et à la flexibilité du travail. Les politiques publiques, les modes de gestions, les pratiques syndicales, les structures familiales et la division du travail selon les sexes comptent parmi les facteurs à prendre en compte pour réussir à faire de la conciliation vie personnelle - travail, l’affaire de tous. 
■ Actuellement, les exigences liées à la vie personnelle et au travail tendent à augmenter de plus en plus. L’augmentation du nombre de familles où les deux conjoints sont en emploi, l’accroissement du taux d’activité chez les chefs de famille monoparentale, la mondialisation et l’augmentation des formes atypiques d’emploi modifient l’organisation sociale et économique du travail. De ce fait, malgré l’implication de plus en plus marquée des hommes dans la sphère privée, les données statistiques démontrent que les femmes sont encore deux fois plus nombreuses (45,1%) que les hommes (21,9%) à consacrer plus de 15 heures semaines aux travaux ménagers (OCDE 2005, Bébés et employeurs : concilier vie professionnelle et vie familiale; synthèse : 2).  Signalons aussi que le vieillissement de la population demande à certainEs d’entre nous de concilier non seulement les soins aux enfants, leur vie personnelle mais aussi les soins aux parents. 
■ La conciliation est encore plus difficile en prenant en compte tous ces facteurs!

Pour en savoir plus...

 

Les limites de la conciliation vie personnelle - travail

■ Les initiatives de conciliation vie personnelle - travail portent à croire qu’elles ne répondent pas prioritairement à nos besoins, mais correspondent plutôt aux exigences de productivité, de rentabilité et de flexibilité des entreprises.
■ Malgré la mise en place de certaines politiques et dispositions en lien avec la conciliation vie personnelle - travail, nous n’y avons pas tous accès de manière égale. 
■  Dans notre milieu de travail, si nous y avons accès, ces mesures peuvent se traduire à travers des « congés pour des raisons personnelles », des « compléments de salaires », des « congés à la naissance et à l’adoption ».   
■  Beaucoup plus rarement, certains d’entre nous ont accès à des horaires flexibles ou sur mesure, au télétravail, ou à d’autres mesures leur permettant d’adapter leurs horaires ou leur temps de travail. 
Il est aussi important de noter qu’il existe un important décalage entre l’existence de mesures dans une entreprise et la possibilité réelle pour les employéEs d’y avoir accès.

Pour en savoir plus...

 


Suggestions de lecture

Document PDF complet