Formulaire de recherche

Accueil > Blogue > En parler, c'est agir!

En parler, c'est agir!

En parler, c'est agir!

Partager :

Publié le 8 November 2017

En parler, c’est agir!

 

Vous êtes-vous déjà interrogé au sujet de la santé mentale? En quoi consiste-t-elle exactement?

Avant de me pencher sur la question, j’associais d’emblée la santé mentale à la maladie mentale. Pourtant, l’expression «santé mentale» indique la notion de «santé» qui évoque une idée positive. Comme on dit : «Quand la santé va, tout va!» Cela est vrai autant sur le plan physique que mental.

Or, je me suis demandé comment les gens de mon entourage percevaient la santé mentale, d’où l’idée de réaliser un court sondage maison. Cette démarche m’a permis d’aborder le sujet avec ma famille, mes amis et mes collègues. Sept femmes et sept hommes, âgés de 18 à 58 ans, ont répondu à mes questions. D’ailleurs, je les remercie pour leur participation. Ce sondage a donné lieu à des discussions fort intéressantes!

Dans cet article, je vous présente les principaux éléments de réponses recueillis pour chaque question, tout en respectant l’anonymat des répondants.

1- Qu’est-ce que la santé mentale?

Chacun possède sa propre perception de la santé mentale, mais les éléments ayant été les plus mentionnés sont «l’équilibre» et le «bien-être intérieur».

Par ailleurs, plus de la moitié des répondants ont appuyé leur réponse en comparant la santé mentale avec la santé physique. Cette comparaison est tout à fait juste, puisque se soucier de ces deux santés apporte des bénéfices similaires et, surtout, complémentaires. Dans les deux cas, le but est de se sentir bien.  

«Tout le monde peut être amené, à un moment ou à un autre de sa vie, à se questionner sur sa santé mentale, à s'en soucier.»

«Si on ne se sent pas bien mentalement, le corps va le ressentir. Prendre soin de sa santé mentale, c’est aussi prendre soin de sa santé physique.»

 

Distinguer la santé mentale de la maladie mentale

Pour la question sur la santé mentale, 38 % des répondants ont fait référence aux problèmes psychologiques. Soit ils affirmaient penser automatiquement à la maladie mentale, tout en sachant que ce concept est différent de celui de « santé mentale », soit ils définissaient la santé mentale par la maladie mentale sans distinction. Il s’agit cependant de deux concepts différents.

Le Mouvement Santé mentale Québec définit la santé mentale comme suit :

«C’est un équilibre dynamique entre les différentes sphères de la vie : sociale, physique, spirituelle, économique, émotionnelle et mentale. Elle nous permet d’agir, de réaliser notre potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie et d’apporter une contribution à la communauté. Elle est influencée par les conditions de vie, les valeurs collectives dominantes ainsi que les valeurs propres à chaque personne.»

Quant à la maladie mentale, elle se caractérise par une altération de la pensée, de l’humeur ou du comportement qui empêche de bien fonctionner (ex. : anxiété, dépression, etc.).

La santé mentale et la maladie mentale ne sont toutefois pas des états opposés «positif/négatif». Ainsi, l’absence de trouble mental n’est pas synonyme de bonne santé mentale. Sans être atteinte d’une maladie mentale, une personne peut avoir une mauvaise santé mentale parce qu’elle traverse une période difficile (stress au travail, problèmes financiers, etc.). À l’inverse, une personne atteinte d’une maladie mentale peut avoir une bonne santé mentale. Cela vous surprend? Laissez-moi vous expliquer.

Monsieur Untel reçoit un diagnostic de dépression. Cet état l’empêche de fonctionner normalement et sa santé mentale s’avère médiocre. À la suite d’une rencontre avec son médecin, Untel décide de rencontrer un psychologue et de suivre adéquatement son traitement médical. Il retrouve graduellement un équilibre dans sa vie et sa santé mentale se porte alors très bien.

Dans l’exemple précédent, vous pouvez constater qu’être atteint d’une maladie mentale n’empêche pas un individu d’avoir une bonne santé mentale s’il agit en ce sens.

Source: Promouvoir la santé mentale: adopter un langage commun. Centre de toxicomanie et  de santé mentale. YouTube.

 

2- De quelle(s) façon(s) prends-tu soin de ta santé mentale?

Cette seconde question a généré de multiples réponses. Il y a autant de façons de maintenir une bonne santé mentale que de personnes différentes!

Voici les moyens les plus «populaires» parmi les répondants :

- Faire du sport;

- Faire des activités avec des amis ou des membres de notre famille;

- Parler, se confier à une personne de notre entourage ou à un spécialiste;

- Prendre du temps pour soi (s’écouter, se consacrer à des passe-temps, se récompenser);

- Écouter de la musique;

- Nourrir son intellect (apprendre, réaliser des projets).

D’autres moyens ont été mentionnés par les participants : lire, s’adonner à un art, regarder des films ou des émissions, faire un travail que l’on aime, adopter une saine alimentation, avoir une sexualité épanouie, profiter de la nature, s’éloigner des situations ou des gens négatifs, être plus positif.

En somme, il existe mille et une façons de prendre soin de sa santé mentale. Il suffit parfois de modifier ses habitudes pour trouver un équilibre, comme en témoigne une participante.

«Mon mari et moi avons l'habitude de faire l'épicerie le lundi. Cette journée est comme un samedi pour lui parce qu'il travaille la fin de semaine. Il n'avait toutefois pas l'impression de pouvoir «s'arrêter». On a donc décidé de dresser notre liste d'épicerie le dimanche soir pour prendre de l'avance. Ainsi, on termine nos commissions plus tôt le lundi et on s'accorde une pause pour lire et boire un café dans un restaurant. Depuis, on apprécie beaucoup plus notre routine.»

En conclusion…

Comme la santé mentale touche tout le monde, elle doit être abordée sans tabou. Il importe de savoir en quoi elle consiste, de bien la distinguer de la maladie mentale et d’en prendre soin. Avez-vous déjà eu l’occasion d’en discuter avec vos proches? Que savent-ils au sujet de la santé mentale? Le simple fait de sensibiliser votre entourage à l’importance d’une bonne santé mentale peut s’avérer bénéfique. En parler, c’est agir!

 

Bianka Lemelin

Conseillère en communication

 

Sources :

Gouvernement du Canada. Agence de la santé publique du Canada. Maladie mentale. https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies-chroniques/maladie-mentale.html. Consulté le 29 octobre 2017.

Mouvement Santé mentale Québec. Définition. http://www.mouvementsmq.ca/sante-mentale/definition. Consulté le 29 octobre 2017.

YouTube. Promouvoir la santé mentale : adopter un langage commun. https://www.youtube.com/watch?v=G8BWW24KE_w. Consulté le 29 octobre 2017.

Retour...